Coronavirus: pour le professeur Philippe Gabriel Steg, "il y a toute une série de médicaments pour lesquelles on a des raisons sérieuses d'espérer"

par BFMTV

Invité de BFMTV ce mercredi, le professeur Philippe Gabriel Steg, vice-président chargé de la recherche au sein de l'AP-HP, a assuré "que le pire est devant nous" pour les soignants, face à l'épidémie de coronavirus en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.