Coronavirus : on a testé une téléconsultation via WhatsApp

par Le Parisien

Face à l'épidémie de coronavirus en France, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, a autorisé les consultations médicales via les applications de messagerie portable. Afin d'éviter d'encombrer les urgences ou d'infecter d'autres patients dans les salles d'attentes, ces consultations à distance permettent d'obtenir un premier diagnostic, de se voir prescrire des médicaments ou d'obtenir un éventuel arrêt de travail en cas de contamination au Covid-19. Dès l'arrivée des premiers symptômes grippaux, nous avons décidé d'appeler le docteur Claude Bronner, vice-président de la Fédération des Médécins de France, pour savoir si notre journaliste devait être placé en quarantaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.