Coronavirus : l'Italie reconnaît des erreurs dans sa gestion de l'épidémie

par Le Parisien

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte reconnaît une gestion de l'épidémie de coronavirus « pas tout à fait fidèle aux protocoles » qui « a certainement contribué à la propagation » du virus en Italie et promet « la plus grande prudence et la plus grande rigueur ». Avec plus de 220 personnes infectées, l'Italie est le pays d'Europe le plus touché par l'épidémie et le troisième au monde après la Corée du Sud et la Chine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.