Coronavirus - Jean Castex annonce vouloir "50 millions de personnes primo-vaccinées en France le 31 août", mais est-ce vraiment réalisable ?

par Jeanmarcmorandini.com

"Dans la 4e vague, on y est", a reconnu le Premier ministre Jean Castex sur TF1 en lançant "un défi collectif" à la population pour qu'"on atteigne huit millions de vaccins" administrés dans les deux prochaines semaines. A l'ouverture des débats à l'Assemblée sur le projet de loi étendant le pass sanitaire (preuve de vaccination ou un test Covid-19 négatif récent) et instaurant une obligation vaccinale pour les soignants, le ministre de la Santé Olivier Véran a souligné "la gravité de la situation", en indiquant que 21.000 Français avaient été contaminés au Covid ces dernières 24 heures.

C'est la première fois depuis début mai que le seuil de 20.000 contaminations par jour est dépassé (21.539), contre 9.000 il y a une semaine. Les personnes en soins critiques continuent pour l'heure de baisser (859 contre 931 le 14 juillet)

. Au point que de nouvelles mesures comme le retour au masque obligatoire en extérieur ont été prises pour certaines communes de Meurthe-et-Moselle de l'Hérault et de Vendée. Le gouvernement veut donc encore accélérer la vaccination, le Premier ministre affirmant que 96% des personnes contaminées recensées mardi n'étaient pas vaccinées.

Il a annoncé vouloir atteindre 50 millions de primo-vaccinés fin août et non plus 40 millions, grâce à l'ouverture de 5 millions de nouveaux rendez-vous "dans les 15 jours".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.