Coronavirus : des chiens et des chats testés en Corée du Sud

par Le Parisien

En Corée, nos amis les animaux peuvent être testés pour le Coronavirus depuis lundi. Enfin pas tous... les chiens et les chats qui ont des symptômes : fièvre, toux ou difficultés respiratoires. Le lancement de ce programme intervient quelques semaines après l’annonce par le pays de son premier cas de contamination au Covid-19 chez un animal, qui était un... chaton.

De nombreux habitants de Séoul vivant avec des animaux de compagnie, le Premier ministre Chung Sye-kyun a aussitôt appelé les autorités sanitaires à examiner la possibilité de transmissions entre hommes et animaux, et à dévoiler de manière transparente les informations. Il a demandé au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de consulter les autorités sanitaires pour préparer les directives pour les maîtres d’animaux de compagnie. C’est désormais chose faite.

Les animaux qui sont détectés positifs devront rester isolés à la maison pendant 14 jours. Mais si les maîtres le sont aussi, ils iront dans un chenil ou un centre dédié.

Alors que des cas d’animaux infectés par le Covid-19 à travers leur maître ont été rapportés dans des pays étrangers comme le Japon et le Brésil, aucun cas du genre n’avait été confirmé en Corée du Sud.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.