Coronavirus : "C'est normal qu'il y ait de l'angoisse", reconnaît Edouard Philippe

par BFMTV

Le Premier ministre est en visite au CHU de Bordeaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.