Coronavirus - Alors que les vacances de février battent leur plein, au ski, les vacanciers ont du mal à respecter les gestes barrières

par Jeanmarcmorandini.com

Les amoureux du ski découvrent la neige autrement avec ces vacances d'hiver qui sont hors normes et surtout sans les remontées mécaniques en raison de la situation pandémique. Le plein air, l'altitude et la détente font que les vacanciers oublient facilement les règles de distanciation, même si elles sont moins strictes en montagne.

Les habitués de la station ont maintenu leur séjour et d'autres viennent pour deux ou trois jours. La station tourne donc à 60%. Les vacanciers décompressent plus, ils faut donc les surinformer.

Des stations comme Les Menuires,Tignes ou Saint-Martin de Belleville et bien d'autres ont mis sur pied des cellules «spécial covid», pour rassurer leurs clients et envisager les mesures particulières visant à mettre en place les mesures sanitaires adaptées. Sur tous les sites internet des domaines skiables, les stations ont mis en ligne des pages "pour expliquer", "pour rassurer" et "pour montrer que nous sommes prêts", témoigne Emmanuelle Lacoste, directrice de Valloire Tourisme.

En Haute-Savoie, la station d'Avoriaz-1800 a mandaté Bureau Veritas France pour créer le label "Safe Guard". Il vise à rassurer le client et à garantir que tous les protocoles d'hygiène et de prévention ont été mis en œuvre dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.