Contestation en Malaisie : "le peuple doit montrer son pouvoir"

par euronews-fr

Deuxième jour de manifestation et de contestation à Kuala Lumpur en Malaisie, où l'ancien dirigeant Mahathir Mohamad est apparu, comme la veille. Les Malaisiens se sont à nouveau rassemblés pacifiquement par milliers ce dimanche pour réclamer la démission du Premier ministre Najib Razak soupçonné de détournement.

Ancien homme fort du pays, âgé aujourd'hui de 90 ans, Mahathir Mohamad a estimé que le chef du gouvernement ne démissionnerait pas. "La seule façon pour le peuple de faire revenir l'ancien système est de destituer le Premier ministre. Et pour le destituer, le peuple doit montrer son pouvoir", a ajouté Mahathir qui fut peu tolérant envers la contestation quand il était au pouvoir, de 1981 à 2003.

L'affluence ce dimanche après-midi semblait moins élevée que celle de la veille. Malgré l'interdiction des autorités, les manifestants ont répondu à l'appel du collectif Bersih, qui veut dire "propre" en malais et dont la couleur est le jaune. Des manifestations ont été organisée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.