Confinement: les appels à SOS Amitiés plus virulents qu'au printemps à Strasbourg

par BFMTV

Le deuxième confinement semble plus difficile à supporter que le premier, constate SOS Amitiés dans le Bas-Rhin. Comme au printemps, le nombre d’appels explose. Mais la tonalité n’est pas la même, il y a davantage d’incompréhension, de colère et même de violences verbales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.