Confinement : la colère des restaurateurs sans perspective de réouverture

par LCI

  • info

La colère monte chez les professionnels des bars et restaurants. Le Premier ministre a annoncé jeudi que si l'épidémie reculait, les commerces obligés de fermer actuellement pourront reprendre leur activité à partir du 1er décembre. Mais ils n'en feront pas partie. Pour ceux qui ont déjà fermé boutique bien avant le reconfinement, notamment car la ville était concernée par un couvre-feu, c'est un coup de massue. Beaucoup ont, en effet, peur de ne plus pouvoir se relever.À Marseille, les restaurateurs trouvent la décision injuste. Ils espèrent rouvrir à cette même date et estiment pouvoir appliquer le protocole sanitaire. Certains restaurateurs se résignent même s'ils sont déçus de cette situation. Pour continuer tant bien que mal à tourner, ils proposent des repas à emporter à leur fidèle clientèle. Le principal syndicat des restaurateurs, pour sa part, appelle à une manifestation devant la préfecture de la Bouches-du-Rhône samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.