Condamnation d'Otto Warmbier : Washington décrète de nouvelles sanctions contre Pyongyang

par euronews (en français)

Les Etats-Unis demandent la libération immédiate d’Otto Warmbier, cet étudiant américain de 21 ans qui vient d‘être condamné à quinze ans de travaux forcés par la Corée du Nord. Il est accusé d’“activités subversives” pour avoir volé une bannière de propagande dans un hôtel à Pyongyang, où il se trouvait dans le cadre d’un voyage organisé.

Absurde pour le gouvernement américain qui accuse le régime nord-coréen d’utiliser ses ressortissants comme moyen de pression. “Les allégations qui pèsent sur cet individu n’auraient entraîné aucune arrestation ou peine de prison aux Etats-Unis ou dans n’importe quel autre pays du monde, souligne Josh Earnest, le porte-parole de la Maison-Blanche. Il est de plus en plus clair que le gouvernement nord-coréen utilise les citoyens américains comme des pions avec des motivations politiques.’‘

En réaction, les Etats-Unis ont décrété de nouvelles sanctions visant directement le régime de Kim Jong-un. Au début du mois, le Conseil de sécurité de l’ONU av

Vos réactions doivent respecter nos CGU.