Comment retrouver les couleurs utilisées il y a 300 ans par les teinturiers ?

par LCI

  • info

Elles opèrent dans la pénombre d'un amphithéâtre, munies de caméra de pointe. Avec précaution, deux chercheuses du CNRS sondent les entrailles de laine et de soie d'une tapisserie d'Aubusson. L’œuvre n'a encore jamais été exposée. Au XVIIIème siècle, elle ornait les murs d'un château en Pologne. Bientôt, ses couleurs d'origine ne seront plus un mystère. L’œuvre est scannée et chaque pixel va générer une courbe caractéristique de la teinte. Ces informations sont précieuses pour les historiens d'art. Pour remonter le fil des couleurs, il faut se rendre en Belgique. Charlotte Marembert est une spécialiste des couleurs naturelles. Elle a besoin de mettre en place 400 échantillons, fabriqués suivant les recettes du XVIIIème siècle. Bientôt, le public pourra lui aussi profiter de ces découvertes. Grâce à la magie de la restauration numérique, les visiteurs pourront les apprécier sur écran et plonger dans l'univers de cette prestigieuse manufacture royale, comme si le temps avait épargné ses couleurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.