Comment cuisiner sa pêche à pied ?

par LCI

  • info

L'événement ne survient que quelques jours dans l'année. Avec des coefficients de marée supérieurs à 110, l'estran se découvre sur plusieurs centaines de mètres. Normalement inaccessibles, certains trésors des mers sont alors à portée de main. Mais pour les dénicher, il faut savoir où chercher. A chaque grande marée, Alain se rend dans son coin secret, au milieu des rochers. Il cherche un mets de choix, l'ormeau. Durant quelques heures, il sonde le bord de mer, un endroit immergé sous presque dix mètres d'eau à marée haute. Bien vite, la marée remonte. Il est temps pour lui de passer en cuisine. Alain est rentré avec quelques ormeaux et des coquilles Saint-Jacques, elles aussi pêchées à pied. Il vide les coquilles et brosse ses ormeaux. Avant de cuisiner ces derniers, il y a une étape essentielle : il faut les battre pour les attendrir. Côté recette, son épouse Françoise cuisine la Saint-Jacques en deux façons : carpaccio en entrée et juste poêlée dans du beurre avec les ormeaux. En fin de cuisson, elle rajoute un peu de persil et il ne reste plus qu'à déguster.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.