Chypre : vague d’abandons de chats à cause du Covid-19

par Le Parisien

« C'est déchirant. Ils ne savent pas comment survivre car la source de nourriture, qui provenait auparavant des hôtels et restaurants, n'est plus là » , déplore Dawn Foote, 48 ans, directrice du refuge Tala Cats à Chypre. Confrontés aux difficultés économiques, en raison notamment de la pandémie, des expatriés ou binationaux sont partis sans pouvoir emmener leur animal domestique. D'autres n'ont tout simplement plus les moyens de payer la nourriture ou les frais vétérinaires de leurs animaux. La fondatrice du refuge déplore une augmentation de 30% des abandons sur cette île qui aurait pourtant été la première à domestiquer les chats il y a plus de sept mille ans avant notre ère !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.