Cholet. Environ 600 manifestants contre le passe sanitaire place Travot

par Ouest France

  • info

Ce samedi 11 septembre, pour le quatrième samedi consécutif, des opposants au passe sanitaire se sont réunis place Travot, à Cholet. 

A l’appel du Collectif Santé Mauges, ils étaient déjà plusieurs centaines peu avant 15 h pour écouter l’intervention introductive d’Alain Boucher, membre du collectif. Deux professionnelles de santé, l’une éducatrice spécialisée en milieu hospitalier, l’autre infirmière en hôpital, toutes deux opposées à leur obligation vaccinale, ont témoigné de la difficulté passée et actuelle de leur travail. 

Chacune des interventions a été ponctuée d’applaudissements nourris. Dans l’assistance, certains manifestants ont exprimé leur mécontentement à travers des banderoles ou des pancartes portant des messages tels que : « Autoritarisme, contrôles, 10 mois de répression, stop », « Ne touchez pas à nos enfants », « Gouvernement sans foi, sans loi, sans moi » ou encore « Soutien au personnel hospitalier, aux sapeurs-pompiers ». 

Peu après 15 h, précédé et suivi d’effectifs de police, encadré par un service d’ordre, le cortège de quelque 600 personnes à cet instant s’est mis en marche à partir de la rue Travot. 

Après un large tour du centre-ville en évitant notamment les rues Clemenceau et Nationale en raison de la Journée commerçante rendant le secteur piétonnier, les manifestants doivent revenir place Travot. Il y est prévu la lecture d’un message d’une autre professionnelle de santé, avant la prestation de musiciens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.