Chevaux mutilés : un suspect placé en garde à vue

par LCI

  • info

Qui est responsable des dizaines de mutilations de chevaux dans plusieurs régions depuis le début de l’été ? Pour la toute première fois, un homme de 50 ans a été interpellé ce lundi 7 septembre, dans la matinée, dans le Haut-Rhin par le gendarme de Dijon, grâce à un portrait-robot établi par un éleveur. D’après le procureur, le suspect serait connu pour des agressions sur des animaux en Allemagne. Il est ce soir placé en garde à vue, dans le cadre d’une affaire complexe, hors norme, au point de voir le ministre de l’Intérieur en visite chez une éleveuse cet après-midi. Ce soir, il annonce au total 153 enquêtes déclenchées dans la moitié des départements français, car les attaques sont trop nombreuses pour être commises par un seul homme. Au total, le nombre de chevaux morts et mutilés depuis le début de l’année s’établit à une quarantaine de cas. Les enquêteurs doivent distinguer des accidents des attaques. Il y aurait donc plusieurs agresseurs, pas forcément coordonnés. Peut-être un premier criminel, puis des imitateurs. C’est aussi la conviction d’une éleveuse, réveillée il y a quelques jours. Depuis, un système de surveillance a été installé dans son pré. Mais comme beaucoup, elle se sent aujourd’hui isolée. Pour ces agressions violentes, les coupables risquent jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 07/09/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 7 septembre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.