Charlie Hebdo : émouvantes caricatures sur un cercueil

par euronews-fr

Des applaudissements, à la mémoire de Tignous. C'est à la mairie de Montreuil que les proches du dessinateur de Charlie Hebdo assassiné le 7 janvier lui ont rendu hommage. Avant l'inhumation, au cimetière parisien du Père-Lachaise, son collègue Luz rappelle qui étaient ses amis :

"On a tué des gens qui étaient profondément gentils, dit Luz, qui pouvaient s'adresser autant aux adultes qu'aux gosses et on va continuer à faire exactement la même chose".

Un petit dessin griffonné sur le bois du cercueil, ultime clin d'oeil pour surmonter la barbarie. Et cet appel de l'épouse de Tignous :
"Regagnons le droit de faire ce que nous faisions avant, dit Chloé Verlhac. De ne pas nous taire. De nous rappeler qu'ils étaient tous pacifistes, non violents et republicains. Continuons pour nos enfants à défendre la laïcité, dans les écoles, je crois que c'est fondamental".

Au cimetière parisien du Père-Lachaise, 200 personnes ont salué Georges Wolinski, le dessinateur mythique de 80 ans. L'u

Vos réactions doivent respecter nos CGU.