Centres de vaccination : mais où sont les doses ?

par LCI

  • info

À Château-Thierry (Aisne), une ville de 15 000 habitants, le premier centre de vaccination dédié ouvre tout juste ses portes dans le gymnase. Il a fallu trois mois d'attente pour obtenir le feu vert des autorités locales. À notre arrivée, tout fonctionne parfaitement, mais les lieux sont loin d'être remplis faute de livraison. Ce vendredi, le centre disposait de 27 flacons et cela a permis de vacciner 162 personnes, alors qu'il a été conçu pour une capacité plus importante. Pour l'instant, il tourne au ralenti malgré toute la bonne volonté du monde et une liste d'attente de 500 personnes.Pour y arriver, il va falloir augmenter les livraisons de vaccins. L’État ne cesse de répéter cette promesse. Mais nous sommes en début avril et Sébastien Eugène, le maire de la ville, n'a toujours aucune visibilité. "Cela fait déjà deux mois et demi qu'on demande des prévisions. Et à ce jour, on ne les a toujours pas", confie-t-il. À Meaux (Seine-et-Marne), à 40 km plus loin, les livraisons de doses se font un peu au petit bonheur la chance. Ce matin-là, le centre a reçu 150 doses alors qu'il attendait le double.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.