Ce que l'on sait sur un "probable" corps à corps entre Arnaud Beltrame et Radouane Lakdim

par BFMTV

L'enquête sur la série d'attentats islamistes du vendredi 23 mars dans l'Aude est toujours en cours. Il y aurait eu un corps à corps entre le gendarme Arnaud Beltrame et l'assaillant Radouane Lakdim dans le Super U de Trèbes. "Les enquêteurs en sont persuadés", rapporte Sarah-Lou Cohen chef du service police-justice BFMTV. "Pendant le huis clos qui a duré presque trois heures, il y a eu un moment où Arnaud Beltrame et le terroriste ont eu un corps à corps", explique-t-elle. "L'hypothèse est que le lieutenant-colonel a cherché à un moment à désarmer le terroriste. La scène s'est déroulée dans un réduit dans la salle des coffres-forts. Le téléphone du gendarme est resté allumé pendant un long moment et en lien avec ses collègues à l'extérieur."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.