Ce funambule de l’extrême va vous donner le vertige

par LCI

  • info

Il passe sa vie perché entre deux univers, sur un fil entre le ciel et la terre. Nathan Paulin est un funambule de l'extrême, l'un des meilleurs de la planète. La sangle qu'il pose sous ses pieds est moins large qu'un ticket de métro, mais il y trouve son équilibre. Libre comme l'air, mais en sécurité tout de même, car le Français n'est pas une tête brûlée. Il ne s'élance jamais sans une corde et un baudrier, son assurance-vie."Je connais des gens qui en font pas attachés. Je comprends pourquoi ils le font, ça doit être la recherche de liberté totale. Je peux le comprendre, mais je ne le fais pas. Et je pense que ce qui est important, c'est la façon dont on en parle, dont on le montre. Ce n'est pas une pratique que je veux démocratiser", confie-t-il.Sa pratique à lui consiste à tirer des traits dans les plus beaux paysages du monde, notamment pour souligner la fragilité de notre environnement. C'était le cas l'été dernier au-dessus du glacier d'Argentière, menacé par le réchauffement. Des images qui font régulièrement le tour de la terre, qu'on en oublierait presque tout le travail qu'il y a derrière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.