Carlos Ghosn: les japonais s'expriment sur ses conditions de détention

par BFMTV

L'ex président de Renault-Nissan est désormais en résidence surveillée, après trois mois de détention provisoire. Alors que Carlos Ghosn a porté plainte pour dénoncer ses conditions de détention, certains japonais pensent que cette affaire écornent l'image de leur pays. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.