Cannabidiol : un business florissant

par LCI

  • info

Depuis quelques semaines, les boutiques de CBD poussent à un rythme effréné avec des clients toujours plus nombreux. Du miel, des pâtes, de l'huile d'olive, du thé, et même des compléments alimentaires pour chiens et chats… Le CBD se conjugue à toutes les sauces. Elle contient moins de 0,2 % de THC, le stupéfiant prisé des fumeurs d'herbe. Résultat, le CBD n'est pas une drogue. Les boutiques ne sont pas des coffee shops, comme on en voit aux Pays-Bas.Vendre du CBD est légal dans notre pays depuis seulement novembre 2020, suite à une décision de justice européenne. La molécule aurait de nombreux bienfaits sur la santé. Elle est censée apaiser l'insomnie, les douleurs musculaires, l'anxiété ou encore des troubles dermatologiques. Les entrepreneurs français ont flairé cette bonne affaire. C'est le cas d'Antoine Alibert qui vient de lancer sa propre marque d'huile naturelle à base de CBD. Étonnamment, la loi interdit, pour l'heure, d'en produire dans l'Hexagone. Alors, c'est en Suisse que le chef d'entreprise a découvert les secrets de fabrication.Le CBD coûte jusqu'à 5 000 euros le kilos, un or vert qui peut susciter les convoitises. Partout dans le monde, les ventes ont explosé. La molécule a un futur radieux. Suivez la totalité du reportage dans la vidéo ci-dessus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.