Canada : les restes de 215 corps d’enfants autochtones découverts

par Maxppp

  • info

Le choc au Canada après la découverte des restes de 215 enfants autochtones sur le site de l'ex-pensionnat de Kamloops. Un établissement en Colombie-britannique géré par l'église catholique de 1890 à 1969. Justin Trudeau a déploré le refus du pape et de l’Eglise catholique de reconnaître leur "responsabilité". Des nombreux groupes autochtones ont eux aussi appelé le souverain pontife à s'excuser. Dimanche 6 juin, le Pape François a exprimé sa douleur mais n'a pas présenté d'excuses place Saint Pierre. Les hommages se multiplient à travers le pays et la colère de cette épouvantable histoire se fait sentir. Dimanche, une statue d'Egerton Ryerson, un des architectes des pensionnats autochtones, a été déboulonnée à Toronto. Entre 1867 et 1996, ces enfants ont été enlevés de leur famille et de leur culture, et ont été contraints par l'Etat Canadien à fréquenter ces écoles dans le cadre d'une campagne d'assimilation forcée à la culture dominante. Près de 150 000 enfants améridiens ont été retirés de force à leur famille et placés dans 139 pensionnats à travers le Canada. Des milliers de personnes ont été victimes d'abus physiques, émotionnels et sexuels. Certains ont survécu, d'autres ne sont jamais revenus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.