Camille Kouchner qui accuse Olivier Duhamel a brisé le silence hier soir sur France 5 : "Je ne pardonnerai jamais car ce qu'il a fait est impardonnable"

par morandini

Camille Kouchner était l'invitée de "La Grande Librairie" sur France 5, hier soir pour sa première prise de parole publique depuis la sortie de son ouvrage qui a fait l'effet d'une bombe dans le milieu des média et de la politique. L'occasion pour elle de revenir sur son passé douloureux qu'elle évoque dans son livre "La Familia Grande". Les faits supposés dénoncés dans son livre La Familia grande (Seuil) remontent en effet à la fin des années 1980. Ils sont donc probablement prescrits 10 ans après la majorité de la victime, le fils de l’ancien ministre Bernard Kouchner, qui n’a jamais porté plainte et ne souhaite pas le faire. Le parquet de Paris a néanmoins ouvert une enquête préliminaire, le 5 janvier, à la veille de la parution de ce récit autobiographique.

Camille Kouchner a estimé que son beau-père était réduit au « silence » par ces accusations. « J’ai eu à me taire pendant des années, pendant 30 ans de silence. Maintenant je trouve que le silence, il est pour lui. Ce n’est même pas une histoire de punition, c’est juste qu’il entende que c’est impardonnable, et que ça va durer toute la vie », a-t-elle affirmé. « Il a fait un truc qui est impardonnable, impardonnable. Donc je ne lui pardonne pas ».

« Physiquement il ne m’a rien fait, moralement il m’a fait beaucoup de mal ». Elle a aussi appelé à ne pas s’en prendre à ceux qui savaient et se sont tus : « Je ne voudrais pas qu’on leur tombe dessus, parce qu’il y a un seul coupable ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.