Cabinets médicaux : où sont passés les patients ?

par LCI

  • info

Les médecins l'on redouté, et certains l'observent depuis quelques jours. Dans un cabinet médical parisien, depuis le reconfinement, les consultations classiques ont chuté de 30 à 40 %. Docteur Marie Msika-Razon s'en inquiète. "On a une grande instabilité dans les agendas ces derniers jours. Il y a eu beaucoup de soins programmés qui sont annulés au tout dernier moment". Le motif invoqué par les absents est la crainte d'être contaminé par le coronavirus. Les professionnels veulent ainsi rassurer les patients pour éviter les catastrophes du printemps dernier. Lors du premier confinement, un tiers des utilisateurs d'une plateforme de prise de rendez-vous en ligne chez son médecin avait renoncé aux soins. Cette tendance a repris, depuis une semaine. Actuellement, le contexte est différent. La télé-consultation s'est largement développée mais elle n'est pas toujours adaptée comme chez certains spécialistes. Les mêmes qui étaient souvent fermés lors du premier confinement. Alors, c'est souvent la confusion. Les professionnels de santé redoutent un rengorgement des cabinets à la fin du confinement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.