"C'est normal que je me défende", confie le bijoutier braqué à Nice

par franceinfo

Stephan Turk, fatigué par 48 heures de garde à vue, s'est adressé à la caméra de France 2 : "Je voudrais tout oublier, des voyous armés agressifs m'ont attaqué, je regrette, il est mort, je le regrette."

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/bijoutier-braque/video-c-est-normal-que-je-me-defende-confie-le-bijoutier-braque-a-nice_411295.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.