BZH : sexe et légendes

par INA catalogue

  • info

[Source France 3 Régions] : L'érotisme dans la mythologie bretonne au Moyen Age. C'est la première étape de cette nouvelle série d'Itinéraires de Bretagne. Dans de nombreuses légendes, les sentiments et relations amoureuses sont abordées de manière universelle, mais elles peuvent être aussi le reflet d'une époque et donc être réécrite dans le temps. - Reportage (2'05'') : c'est sans conteste l'un des récits les plus connus au monde. Dans les années 50, Hollywood en fait une belle histoire d'amour platonique, mais on n'est bien loin de la véritable légende arthurienne où la magie sert bien souvent la violence et le sexe. Ah Lancelot et Guenièvre, enfin un peu d'amour courtois ! Les 1ères origines de cette légende sont méconnues mais ce qui est sûr c'est qu'elle apparait dans la littérature au 12ème siècle, pleine période des troubadours qui chantent cet amour spirituel. Mais qui dit courtois ne dit pas absence d'érotisme. Dans la légende du roi Arthur, c'est Perceval qui trouve le Graal, un homme resté vierge comme par hasard. A croire que dans les contes à la mode catholique, l'érotisme des femmes n'apporte que des ennuis. - Invité (2'20'') : Philippe Le Stum, historien de l'art. Rencontre au musée breton de Quimper. Il est spécialiste des arts populaires. La mythologie bretonne parle parfois d'érotisme, avec les fées, les koriganes, les sirènes ou Dahut, princesse de la ville d.Ys (fille du roi Gradlon). Il y a aussi des korrigans lubriques, le faucheux - Sujet INA (1'00'') : dans les années 60, des menhirs et des jeunes mariés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.