Burn-out : "Nous avons besoin de répondre à une réalité qui menace plus de 3 millions de Français"

par CNEWS

Le député PS des Yvelines et ex-ministre Benoît Hamon veut faire reconnaître le burn-out ou syndrome d'épuisement professionnel comme maladie professionnelle. En clair, il souhaite que les coûts engendrés par la prise en charge d'une personne qui en souffre soient pris en charge par l'entreprise en non par la sécurité sociale. Pour couper court à toute critique, Benoît Hamon propose aux entreprises des organisations du travail "qui ne broient pas les individus".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.