Bruxelles sous le choc au lendemain de l'évacuation musclée d'un parc

par LCI

  • info

À Bruxelles, c'est un tiers de barrage qui a accueilli les policiers, venus mettre fin à la fête. Une pluie de bouteilles de verre a été lancée par quelques dizaines de jeunes. Les forces de l'ordre ont riposté avec des canons à eau et des policiers à cheval.Les affrontements étaient violents. Une femme s'est fait percuter par un cavalier en pleine course. La plupart des participants ne se sont pas pris aux policiers, mais ont quand même refusé de quitter les lieux. En ce moment en Belgique, il est pourtant interdit de se réunir à plus de quatre adultes en extérieur. Selon les estimations, ils étaient entre 2 000 et 5 000 personnes à venir jeudi dans ce parc.La fête a été organisée sur les réseaux sociaux. Et d'après les organisateurs, elle était à la base un simple poisson d'avril. Il s'agissait d'une fausse proposition de soirée, à laquelle beaucoup auraient cru. Les Bruxellois croisés ce vendredi dans le parc ne comprennent pas comment la situation a pu autant dégénérer. Durant les débordements, 22 policiers, huit manifestants et sept chevaux ont été blessés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.