Bolivie: une gardienne de crânes qui lit l'avenir

par afp


Elizabeth Portugal possède 73 crânes chez elle, que les gens lui confient au fur et à mesure des années. Au cimetière de La Paz, une fois la concession terminée, les familles récupèrent les restes de leurs défunts, notamment les os et le crâne. Elizabeth est une gardienne de crânes, appelés "ñatitas" à qui l'on attribue des pouvoirs en Bolivie. Les crânes doivent apporter protection et bonne santé aux « dévots » des ñatitas. Elizabeth se charge donc de ceux qu'elle appelle désormais « sa famille », qu'elle prie tous les jours au nom de ses visiteurs qui demandent le retour d'une somme d'argent volée, d'un être aimé, ou même pour jeter un sort sur une personne détestée. Durée: 01:06

Vos réactions doivent respecter nos CGU.