Boat people : l'Indonésie, la Thaïlande et la Malaisie rappelées à l'ordre par l'ONU

par euronews (en français)

L’Indonésie, la Thaïlande et la Malaisie ont été interpellées par l’ONU ce mardi sur le sort des boat people. Le Haut-Commissariat aux réfugiés et l’Office international des migrations ont exhorté les trois pays à ne plus refouler les clandestins vers le large, mais d’unir leurs forces pour leur venir en aide.

“ Nous sommes confrontés à un nombre record de gens contraints à migrer à l‘échelle mondiale, et par conséquent, à un nombre record de gens contraints à traverser les mers, un très grand nombre de migrants. Nous devons concentrer nos efforts dans le but précis de sauver des vies, et de mettre un dispositif adapté en place pour accueillir les gens quand ils débarquent et aux autres stades de leur périple, “ a martelé Adrian Edwards, porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés

Combats à mort

Les Nations Unies estiment qu’environ 4.000 hommes, femmes et enfants originaires du Myanmar et du Bangladesh ont été abandonnés au large par leurs passeurs. Certains seraie

Vos réactions doivent respecter nos CGU.