Biodiversité : l'étonnant voyage des bouquetins

par LCI

  • info

Comme chaque année à la sortie de l'hiver, les bouquetins descendent pour profiter de l'herbe verte dans ce vallon du parc de la Vanoise. L'opération de capture commence par l'observation pour choisir les animaux dans un but bien précis. "On essaie d'avoir une classe d'âge particulier, autour des 4 ans. Des animaux qui vont se reproduire très vite, mais qui sont suffisamment jeunes pour reproduire longtemps", explique Nathalie Siefert, cheffe du service connaissance et gestion des patrimoines du parc national du Mercantour.Agents des parcs nationaux de la Vanoise et du Mercantour, vétérinaires et pompiers sont mobilisés. Des équipes aguerries pour une mission exceptionnelle de 15 jours, dont l'objectif est de capturer douze femelles et huit mâles. Pour la chargée de mission faune du parc, Marie Canut, "c'est une translocation, c'est différent d'une réintroduction. Dans une réintroduction, on a des bouquetins, on en a beaucoup. Par contre, sur le plan génétique, ce n'est pas trop ça. Les individus qui ont fondé la population étaient très peu nombreux, moins de dix, et aujourd'hui, on a 1 200. Donc, il faut apporter du sang neuf pour apporter cette génétique nouvelle".Un groupe de bouquetins a été repéré. Un tireur et un vétérinaire se mettent en marche. Une lente et discrète approche commence. Découvrez la suite de ce reportage dans la vidéo en tête de cet article.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.