Bicentenaire de la mort de Napoléon : ce qu’il a changé en France

par LCI

  • info

La fin de l'histoire, vous la connaissez déjà, Napoléon est mort. Mais sous la coupole des Invalides, deux siècles d'histoire le contemplent. Pourquoi deux siècles, parce que depuis 200 ans, on a gravé autour de son tombeau : les lois, les progrès, les institutions, tout ce dont on a hérité de Napoléon. Selon la conservatrice du musée de l'Armée, Émilie Robbe, "il a été l'empereur, le chef de guerre. Il a été aussi le chef de l'Etat. Sous son règne, de nombreuses réformes, de nombreuses améliorations ont été entreprises".Mais d'ailleurs, savez-vous ce qu'a fait Napoléon ? Le Code civil, c'est en effet sa réalisation la plus fameuse encore aujourd'hui pour une raison assez logique. "Napoléon, avec le code, instaure en France, ce qu'on appelle l'Etat de droit, c'est-à-dire que tout est régi par la loi", explique Thierry Lentz, auteur de "Pour Napoléon" publié aux éditions Perrin. À titre d'exemple, cet auteur affirme que nous avons Napoléon en nous, maintenant et à l'heure de notre mort, puisque les successions telles qu'elles ont été définies en 1804 sont encore largement applicables aujourd'hui.L'époque napoléonienne, c'est un carrefour. Entre la monarchie, la révolution, l'empire donc, et la république. Sous Napoléon, beaucoup de choses secrètes parmi lesquelles la police et la gendarmerie nationale, le corps des sapeurs-pompiers ou la Légion d'honneur. Et ce n'est pas tout. Découvrez la suite de ce grand format dans la vidéo en tête de cet article.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.