Beyrouth: "Pour résister, on a besoin de donations parce qu'on ne peut plus compter sur l'État", déclare le directeur médical de l'hôpital Hôtel-Dieu

par BFMTV

Georges Dabar, directeur médical de l'hôpital Hôtel-Dieu à Beyrouth, était au téléphone sur BFMTV. Il raconte comment les hôpitaux ont été débordés après les deux explosions survenues dans la capitale libanaise et déclare: "Pour résister, on a besoin de donations parce qu'on ne peut plus compter sur l'État"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.