Bébés morts à Chambéry : le laboratoire Marette contre-attaque

par CNEWS

Le laboratoire Marette mis en cause dans l'affaire des nourrissons morts contaminés, a accusé hier l'hôpital de Chambéry d'avoir utilisé une poche alimentaire périmée, en pointant des "dysfonctionnements majeurs" dans l'établissement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.