Avignon - Le point sur l'enquête après le meurtre du brigadier Eric Masson mercredi après-midi en plein centre-ville

par Jeanmarcmorandini.com

Voici le visage d'Eric Masson, ce brigadier de 36 ans et père deux fillettes de 5 et 7 ans, qui a été tué mercredi en plein jour et en plein centre d'Avignon. Le trafiquant l'a atteint au niveau de l'abdomen et du coeur. Le policier et ses collègues d'équipage avaient été envoyés vers 18h30 dans le secteur de la rue des Teinturiers pour un attroupement sur la voie publique autour d'un point de deal signalé par les riverains.

Lors d'un point presse, le procureur de la République d'Avignon Philippe Gémas a rappelé les circonstances de la mort du policier atteint par les tirs "au thorax et à l'abdomen".

"En dépit des massages cardiaques qui lui étaient prodigué, le brigadier Eric Masson est décédé sur place quelques minutes plus tard", a-t-il ajouté. Quant au meurtrier, il est parvenu à s'enfuir "tout comme son comparse qui s'était tenu à distance de la scène".

Le procureur a précisé que la personne placée en garde à vue ce jeudi matin est la "cliente toxicomane que le brigadier Masson venait de contrôler" avant les tirs et que "son audition est toujours en cours à cet instant" au commissariat d'Avignon. C'est "un témoin direct de la scène de meurtre".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.