Avec l'affaire Vincent Lambert, de plus en plus de Français décident d'anticiper leur fin de vie

par BFMTV

C'est un effet de l'affaire "Vincent Lambert". Le site sur lequel nous pouvons déclarer nos souhaits en cas de problèmes de santé majeurs enregistre 20 fois plus de connections depuis un mois. C'est ce que l'on appelle "les directives anticipées". Ceux qui font ce choix veulent éviter d'être confronté aux conflits familiaux révélés par l'affaire Vincent Lambert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.