Au Kenya, des Massaï veulent en finir avec l'excision

par afp

A Narok, dans l'ouest du Kenya, une petite église accueille une douzaine de jeunes filles Massaï qui ont fui l'excision et un mariage précoce. Ancestrale, cette coutume de la tribu kényane, illégale, se heurte à de plus en plus de résistances. Parmi les Massaï, les anciens défendent avec vigueur une pratique selon eux culturelle. Mais parmi les plus jeunes, nombreux sont désormais ceux qui s'en détournent. Durée: 02:06

Vos réactions doivent respecter nos CGU.