Attentats de Londres : les 52 victimes "seraient mortes...

par euronews (en français)

Rien n'aurait pu sauver les victimes des attentats de Londres. Ce commentaire au ton fataliste émane de la juge Heather Hallett, après six mois d'enquête judiciaire sur les attentats du 7 juillet 2005 dans les transports en commun de londoniens. ... http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.