Attentat de Nice: "C'était le summum de l'inhumain", le témoignage de sauveteurs traumatisés

par BFMTV

Daniel et son épouse Nathalie, respectivement médecin et infirmière, se trouvaient sur la promenade des Anglais à Nice le soir du 14 juillet. Après l'attentat, ils ont été les premiers à intervenir auprès des victimes. Trois mois après, le couple reste très marqué de tout ce qu'ils ont vu cette nuit-là. "C'était le summum de l'inhumain, le summum de l'horreur", se rappelle Nathalie. Sauveteurs dans cette attaque, ils en sont également devenus des victimes et doivent maintenant s'habituer à vivre avec un fort stress post-traumatique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.