"Années de plomb" en Italie : fin de la protection des fugitifs "rouges" en France ?

par France 24 FR

  • info

En France, la cour d'appel de Paris poursuit les auditions de huit ressortissants italiens, condamnés dans leur pays pour des homicides commis il y a plus de 30 ans. Rome réclame le retour de ces anciens membres de groupuscules d'extrême gauche qui ont participé à des attentats et des attaques meurtrières entre les années 1960 et 1980 en Italie. Ces hommes ont été arrêtés en France fin avril, puis relâchés sous contrôle judiciaire. Une décision de l'État français à la portée historique, alors que la France les a accueillis sur son sol pendant des décennies, en application de la "doctrine Mitterrand". Celle-ci prévoyait le droit d'asile aux personnes condamnées ou recherchées pour "actes de nature violente, mais d'inspiration politique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.