Alec Baldwin parle aux journalistes pour la première fois depuis le drame et annonce que le tournage du film "Rust" ne reprendra pas

par Jeanmarcmorandini.com

C'est la première fois qu'il s'exprimait devant les caméras depuis le tragique accident qui a coûté la vie à la directrice de la photographie, Halyna Hutchins, tuée accidentellement par un tir déclenché par l'acteur, le 21 octobre dernier à Santa Fe (Nouveau-Mexique). Alec Baldwin s'est dit très affecté par la disparition de Halyna Hutchins.

"Il arrive parfois des accidents sur les plateaux de tournage mais rien de tel. Il y avait une chance sur mille milliards que ça se produise", a déploré Alec Baldwin dans une interview télévisée accordée cette nuit à la chaîne people TMZ.

"Elle était ma famille", a-t-il déclaré à propos de la victime. "Nous étions une équipe très très soudée tournant un film ensemble et cet événement horrible s'est produit", a-t-il ajouté.

Sur Twitter, Alec Baldwin avait déjà confié sa douleur et sa volonté de coopérer pleinement avec les autorités pour "déterminer comment ce drame a pu arriver".

L’acteur a déclaré avoir rencontré le mari d’Halyna Hutchins. « Il est sous le choc, il a un fils de 9 ans, a-t-il expliqué. Nous sommes en contact permanent avec lui car nous sommes très inquiets pour sa famille et son enfant. Comme je l’ai dit, nous attendons avec impatience que le département du shérif nous dise ce que leur enquête a donné. »

Le drame s'est produit pendant une séance de répétition au ranch de Bonanza Creek, où Alec Baldwin tournait un film de western se déroulant au XIXe siècle.

L'acteur manipulait un revolver Colt45 qui lui avait été présenté comme non chargé par l'assistant réalisateur, Dave Halls, quand le coup est parti, tuant Halyna Hutchins et blessant à l'épaule le réalisateur Joel Souza. M. Halls a reconnu qu'il aurait dû vérifier l'arme avant la répétition, précaution qu'il n'a pas prise.

L'armurière, qui s'est exprimée par la voix de ses avocats, s'est elle défendue de toute négligence. Elle n'aurait jamais eu connaissance de la présence de "balles réelles", a-t-elle assuré vendredi soir. Sa défense a par ailleurs souligné que l'accident ne serait jamais arriver "si des munitions réelles n'avaient pas été introduites" sur le tournage.

Après avoir présenté ses condoléances à la famille et aux amis de Halyna Hutchins, expliquant qu'elle était "dévastée", Hannah Gutierrez-Reed assure vouloir rétablir la vérité et tordre le cou aux rumeurs relayées par les médias.

"La sécurité est la priorité numéro une de Hannah sur un tournage. Cela ne se serait jamais produit si des balles réelles n'avaient pas été apportées sur le plateau. Hannah ignore d'où viennent ces balles réelles", peut-on lire dans ce communiqué, qui précise que la jeune femme de 24 ans "n'a jamais vu quiconque tirer à balles réelles avec ces pistolets et qu'elle ne l'aurait jamais autorisé".

Elle s'est battue pour avoir des jours de répétition, pour entretenir les armes et avoir le temps nécessaire pour bien préparer les fusillades, mais cela a été refusé "Hannah a été embauchée à deux postes sur ce film, ce qui a rendu extrêmement dif

Vos réactions doivent respecter nos CGU.