Ai Weiwei, réfugié au Portugal, inaugure la plus grande exposition de sa carrière

par Maxppp

  • info

L'artiste dissident chinois Ai Weiwei vit depuis 2019 au Portugal, dans la région rurale de l’Alentejo, à une centaine de kilomètres de Lisbonne. Jeudi 3 juin, Ai Weiwei a inauguré à Belèm son exposition "Rapture”" au musée de la Cordoaria Nacional. C'est la plus grande exposition de toute de la carrière de l'artiste, elle est visible jusqu'au 28 novembre 2021. Pas moins de 85 pièces sont exposées. On y retrouve des œuvres monumentales emblématiques telles que "Forever Bicycles", un enchevêtrement de vélos. Ou encore "Law of the Journey", sa série "Circle of Animals" mais aussi de nouvelles œuvres produites exclusivement au Portugal. "Rapture" est présentée dans un lieu tout en longueur au bord de la rivière qui abritait auparavant la fabrique nationale de cordes du Portugal à partir du XVIIIe siècle et accueille désormais des expositions d'art éphémères. L'année prochaine Ai Weiwei devrait exposer dans la ville de Porto, toujours dans son pays d'adoption. Arrivé au Portugal il y a près de deux ans et l'artiste d'art contemporain n'a pas l'intention de retourner en Allemagne ni en Angleterre, où il vivait également depuis qu'il a quitté la Chine en 2015. "Bienvenue dans mon pays, le Portugal" a t-il déclaré dans une conférence de presse. Crédits photos Pedro Fiuza / ZumaPress / Miguel A. Lopes / Epa / Maxppp ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.