Agressions sexuelles : le patinage français règle ses comptes

par franceinfo

Il n'a selon lui commis aucune faute et n'a donc aucune raison de démissionner. Le patron de la fédération des sports de glace Didier Gailhaguet nie avoir protégé Gilles Beyer, un entraîneur accusé de viol par son ancienne élève Sarah Abitbol.

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/sports/violences-sexuelles-dans-le-patinage/agressions-sexuelles-le-patinage-francais-regle-ses-comptes_3813827.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.