Agneau pascal : les secrets de recette d’un boucher du Gers

par LCI

  • info

Il n'y a pas que le canard dans le Gers. "On peut produire des agneaux, des veaux et d'autres productions gersoises", explique Julien Soulé. La spécialité de cet éleveur c'est l'agneau, élevé bien au chaud pendant l'hiver, nourri aux céréales de la ferme et au bon lait de sa maman. À quelques jours de Pâques, le boucher Benjamin Vidou vient faire quelques repérages. Dans sa boutique à Miélan, les commandes sont passées. S'il a tant de succès, c'est que tout est bon dans l'agneau.Gigot, carré ou rôti, Benjamin préfère l'épaule pour sa recette. Pour un sauté d'agneau, il faut les découper en morceaux moyens. Pour commencer, il faut faire revenir l'agneau à feu vif, réserver la viande et faire confire les oignons. Il faut ensuite ajouter les carottes, les navets, la viande, et les pommes terres arrivent en fin de cuisson. Le tout est à laisser mijoter pendant 35 minutes. Juste le temps de siroter un floc de Gascogne pour l'apéritif et l'agneau gersois est prêt à être dégusté. Simple et bon, comme le bonheur dans le Gers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.