Afrique du Sud/xénophobie: "le président est responsable" (ONG)

par afp


Pour Daniel Dunia, de l'association Africa solidarity network, qui représente les ressortissants étrangers en Afrique du Sud, c'est le président Cyril Ramaphosa qui est "à la source" du problème de xénophobie dans le pays. Selon lui, le discours du leader sud-africain est l'une des causes de la vague de violences xénophobes qui a secoué Durban en mars. IMAGES du quartier où ont eu lieu certaines des violences et SONORES de Daniel Dunia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.