Afrique du Sud : 4000 personnes contre la xénophobie

par euronews-fr

Ils sont venus dire non à la violence contre les étrangers. En Afrique du Sud, 4 000 personnes ont participé ce jeudi à une marche contre la xénophobie à Durban. Depuis une quinzaine de jours, le pays est confronté à une série d'attaques contre les immigrés africains. 6 personnes au moins ont été tuées, et de nombreux magasins pillés. Ces violences ne sont pas nouvelles en Afrique du Sud. Elles sont entretenues par les inégalités héritées de l'Apartheid et le chômage, qui dépasse les 40 % dans certains quartiers. "Si on fait attention, en fait, nous les noirs, nous attaquons d'autres noirs, raconte un étudiant. Je n'ai jamais personne attaquer des blancs ou une autre race, c'est toujours des noirs qui attaquent d'autres noirs. Il est évident que les noirs ne veulent pas voir d'autres noirs réussir". Devant l'ampleur des attaques, de nombreux immigrés ont trouvé refuge dans des camps, à l'écart des villes. Ils viennent du Mozambique, du Zimbabwe ou encore de République démocratiqu

Vos réactions doivent respecter nos CGU.