Afghanistan - Emmanuel Macron : "L’urgence absolue est de mettre en sécurité nos compatriotes, qui doivent tous quitter le pays. Nos forces spéciales seront sur place dans les prochaines heures" "

par Jeanmarcmorandini.com

Depuis le fort de Brégançon, à Bormes-les-Mimosas (Var), où il est en vacances, le chef de l'Etat a affirmé lors d'une allocution télévisée que la priorité de Paris était d'évacuer les Français encore présents en Afghanistan, notamment des diplomates, des humanitaires et des journalistes, dont le nombre est évalué à quelques dizaines.

Mais "notre devoir et notre dignité" est aussi "de protéger" les Afghans qui ont aidé la France et sont, de ce fait, menacés par les talibans, qu'ils soient "interprètes, chauffeurs ou cuisiniers", a ajouté Emmanuel Macron.

Pour les prendre en charge, deux avions de transport militaires - un C130 et un A400M - et des forces spéciales étaient attendus "dans les prochaines heures" à l'aéroport de Kaboul, a-t-il confirmé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.