Affaire Théo : « Moi je les pardonne, c'est mon devoir de croyant »

par Le Parisien

Neuf mois après sa violente interpellation par quatre policiers à Sevran, en Seine-Saint-Denis, Théodore Luhaka, dit Théo, était à Bobigny samedi pour un rassemblement de soutien. Le jeune homme s'est confié aux journalistes présents.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.