Affaire Mila: "on a le droit" de critiquer les religions en France (Richard Malka)

par AFPTV - Premieres images

  • info

"On a le droit dans notre pays de critiquer les religions", indique l'avocat de Mila, Me Richard Malka, en arrivant au procès de 13 personnes jugées pour cyberharcèlement et menaces de mort sur l'adolescente. SONORE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.